L’imam An-Nasafi

Pakistan

Il s’agit d’ Abu Hafs Umar bin Muhammad bin Ahmed bin Ismail bin Muhammed bin Ali bin Luqman An-Nasafi. Il est reconnu comme Nasafi ou Samarqandi.  Originaire de Samarqand, surnommé « Nadjmuddin », l’étoile de la religion, il fut un des illustres savants perses, né en 1067 Nasf et décédé en 1142 à Samarqand, RahimahuLlah.

Il était un spécialiste dans de multiples sciences islamiques, il a écrit une centaine de livres dans différents
domaines: Tafsir / Hadith / Shurut, et cela fut rapporté par Ismail bin Muhammed al-Nuhi, Al-Hasan bin
Abdil Malik al-Qadi, Mehdi bin Muhammed al-‘Alawi, Abdullah bin Ali bin ‘Isa an-Nasafi, Abi al-
Yusr Muhammed bin Muhammed al-Nasafi, Husayn al-Kashghari, Abi Muhammed al-Hasan bin
Ahmed as-Samarqandi, and Ali bin al-Hasan al-Maturidi. Muhammed bin Ibrahim at-Tawrishti, son
fils Abu al-Layth Ahmed bin Umar ainsi que d’autres rapporteurs.” (Siyar ‘Alam An-Nubula-Imam
Al-Zhahabi)

Il fut notamment l’auteur de la célèbre oeuvre « Al-‘Aqa’id An-Nasafiyyah » et de « Tarikh of Samarqand, Al-Mulaqqab bil Qand ». En poésie, l’Imam a composé « al-Jami’ As-Saghir ».

Sa rencontre avec Allama Zamakhshari (Savant de la Grammaire Arabe)

Lorsqu’il est allé à sa maison, et a frappé à la porte de la maison de Allama, à la Mecque, Allama dit  » Qui frappe ? », Abu Hafs dit « Umar », Allama dit « Insarif ( Repars ) « , Abu Hafs a répondu  » Umar La Yansarif (Umar ne repartira pas ) » Allama répondit  » idha Nakira yansarif (s’il n’était pas connu, il devrait repartir). »

Ses voyages en quête de science

Najmuddin a cherché la science au delà de « Ma Wara an Nahr » (littéralement  » au-delà du fleuve » = région d’Asie centrale correspondant approximativement à l’actuel Ouzbékistan) ainsi que certaines parties de l’Irak et du Hedjaz. Et quand il a visité la Mecque, il a rencontré Allama Zamakhshari lors de l’incident qui est mentionné ci-dessus. Des milliers d’étudiants vinrent chercher la science auprès de lui, et même ses enseignants lui demandaient des conseils. Il est décédé en l’an 12 Jamadul Ula 537 de l’Hégire a Samarcand.

Quelques-unes de ses oeuvres

Il est l’auteur de plus de 100 livres, certaines œuvres ont été perdues.

Mawlana Imtiyaz Ali Urshi Rampuri cite les noms des livres d’Abu Hafs:

Tafsir (Exégèse) et Qira’at (Récitation du Coran):

  •  At-Taysir fi At-Tafsir-Tafsir:  4 volumes de Tafsir en arabe, les 4 volumes sont présent dans la bibliothèque de Ridaiya à Rampur (Inde)
  •  Al-Akmal Wa Al-Atwal Fi At-Tafsir: autre Tafsir écrit par lui. Risala fi al-Khata’a (erreurs) Fi qiratil Quran (imprimé).

Hadith (Tradition du prophète sws):

  • Kitab ul Yawaqiit fi al-Mawaqiit – Les Ahadith des différents temps (Waqt).
  • Tatwiil ul Asfar Li-Tahsiil al Akhbar.

Fiqh (Jurisprudence islamique):

  • Al-Manthuuma fi al-Fiqh: le livre Al-Jami’ As-Saghir de l’Imam Muhammed bin Hasan As-Shaybani, le premier livre de fiqh composé sous forme de poésie
  • Al-Manthuma an-Nasafiya fi al-Khilafiyaat.
  • Kitabul Masarih fi al-Fiqh Kitab ad-Da’ir fi al- Fiqh
  • Kitab Tilabtul Talaba
  • Qaydul Awabid lima fihi min ta’ liiful Shawarid
  • Al-Khisal fi al-Masa’il

Tasawwuf et Akhlaq (Ascétisme & Mœurs):

  • Risala fi Bayani Madhahib al-Mutasawwifa
  • Al- Munbihaat – En manuscrit

Tarikh wa tadhkira (Histoire et biographies):

  • Ta’dad as-Shuyukh li Umar – Biographie du savant du hadith avec qui Abu Hafs a étudié la vertu.
  • Kitab ul Kind bi Ma’rifati Ulema’ Samarqand Tarikh Bukhara

Adab (Littérature Arabe):

  • Al-Ash’aar bi al-Mukhtar min al-Ash’aar – 10 volumes
  • Ujalatul Nakhshabi li Dayfil Maghrabi

Da’iratul Ma’arif (Encyclopédie):

  • Matla’in Nujum wa Majma’ul Uloom – Encyclopédie des différentes sciences, son manuscrit se trouve dans la bibliothèque Ridaiya à Rampur.

‘Aqa’id (Articles de la croyance islamique):

  • ‘Aqa’id An-Nasafi (Kitab ut-Tawhid wal ‘Aqa’id) Beaucoup de commentaires ont été écrits sur ce travail, certains d’entre eux sont des commentaires alors que d’autre sont des notes (Hashiyah ). En voici quelques-uns:

1.Sharh ‘Aqa’id An-Nasafi – Sa’d ud Din Taftazani (d. 793 Hijri)

2.Hashiya al-Khayali ‘ala Sharh ‘Aqa’id – Shaykh Ahmed bin Musa Khayali

3.Al-Fawaid an-Nasafiya: une Hashiya portant sur le commentaire de Taftazani cité ci dessus, par Al ‘Isam (d. 951 Hijri)

4. Hashiya Bahishti – une Hashiya sur la Hashiya de Khayali par le shaykh Ramadan ‘Ali.

5.Hashiya Siyalkoti – Hashiya sur la Hashiya de Khayali écrite par Abdul Hakim Siyalkoti (d. 1047 Hijri), connu comme Maulwi Khayali.

6.Hashiya ‘ala Hashiya Siyalkoti – Hashiya sur la Hashiya de Siyakolti par l’élève de Siyakolti : Diya’ ud Din Kalid al-
Baghdadi.

7.Hashiya al-Iskandari – Hashiya sur la Hashiya de Khayali écrite par Abu AbdulAllah al-Iskandari (d. 1300 Hijri).

8.Hashiya Muslih ud Din – Hashiya sur la Hashiya de Khayali.

9.Hashiya Maulwi Khadim Husayn Adhim Aabadi.

(Source: Tadhkira Musannifin Darsi Nizami by Akhtar Rahi)

Quelques commentaires en plus sur al-‘Aqa’id an-Nasafiya:

1.Sharh ul ‘Aqa’id – Shamud Din Abu At-Thana Muhammed bin Ahmed Isfahani (d 749)

2.Al-Qalaid ‘ala al-‘Aqa’id – Shaykh Jamal ud Din Mehmoud bin Ahmed bin Masoud Qunuwi (d 770).

3.Al-Qawl al-Wani Sharh ‘Aqa’id an-Nasafi – Shamud Din Abu ‘Abdullah Muhammed bin ZaynudDin Qasim.

4.Hal al-Ma’aqid Fi Sharh al-‘Aqa’id– Shaykh Mulla Zadah Hirawi Khayr Ziyani

5.Al-Fawaid al-Qadirya Fi Sharh al-‘Aqa’id An-Nasafiya – Abdul Qadir nib Abu Nasr Muhammed Idris bin
Muhammed Mehmoud Sulhati.”

(Source: Halaat-e-Musannifin Darsi Nizaami)

Paroles de savants sur l’imam Nasafi

As Sam’ani dit,  » L’imam Nasafi était un éminent juriste, un maître dans l’école Hanafite et en littérature arabe. Il a écrit de nombreux livres sur le Hadith et le Fiqh. Il a composé le livre Al-Jami ‘As-Saghir en poésie » et a fait des erreurs dans certaines de ses œuvres concernant le hadith. »

Ibn Hajar a dit de lui  » Il était un excellent juriste, un exégète, un Muhaddith, Adeed, un mufti et il est l’auteur de livres sur le Tafsir / Hadith et Shurut » Il était le Sheikh de Allama Marghinani ( Auteur d’al Hidaya) qui a dit: « J’ai entendu Najmuddin dire « Je raconte le Hadith d’après 550 Chouyoukh »  » (Source : Al-Jawhar al-Madiah fi Tabaqat al-Hanafiya par Shaykh AbdulQadir Al-Qurashi al-Hanafi)

Mawlana Muhammed Hanif Gongohi mentionne 32 Hawashis.

“Il était un grand Imam, un Usuli, Mutakallim, Mufassir,Muhaddith, Faqih, Hafidh, Nahawi, Lughawi, brillant et intelligent.”

(Tabaqat al-Mufassirin Ahmedbin Muhammed Al-Adnarwi)

Ibn As Sam’ani dit  » C’était un érudit exceptionnel, sans pareil, un expert dans son domaine (Mutafannin). Il est l’auteur de nombreux livres sur les différentes sciences du Tafsir / Shurut /Hadith. Ses œuvres ont atteint la centaine, et il a écrit une excellente poésie. Il a aussi écrit Al-Jami ‘As-Saghir de Muhammed bin al-Hasan dans la poésie, et il est l’auteur de Al-Qand fi dhikr Ulema Samarqand  » (Tabaqat ul Mufassirin by Allama’ Suyuti)

Allama  »Zarkali dans « A’alaam » mentionne ce qui est écrit dans les travaux ci-dessus.

Allama Ibn Qutlubagha dans son « aj at-Tarajim Fi Tabaqat al-Hanafiya » dit une grande partie de ce que dit Cheikh al Quraishiy  qui à mentionné son « Kitab ul Qand »  qui est un dictionnaire des biographies des savants de Samarcande.

 On raconte qu’il avait l’habitude d’instruire les humains et les Djinns tous ensemble, c’est pour cette raison qu’il a été appelé « Mufti at-Thaqalyn » (Le Mufti des deux poids).

Quelqu’un l’a déjà vu dans un rêve après sa mort et lui a demandé comment s’est passé le questionnement de Nakir et Munkar. Et lui ( Abu Hafs) dit:  « Allah (Exalté soit-Il) m’a rendu mon âme et Munkar et Nakir m’ont interrogé. Je dit alors: « Dois-je répondre en prose ou de la poésie? ». Ils ont dit, « la poésie ». Donc j’ai dit:

Mon Seigneur est Allah (Exalté soit-il) il n’y a de Dieu qu’Allah et Muhammad est son prophète

Ma religion est l’islam et mes œuvres sont répréhensibles, je demande à Allah ( Exalté soit-il ) le Pardon et son Cadeau. ( Paradis) »