Les quatre écoles sunnites

L’école Hanafite : Fondée par L’Imam Abu Hanifa (70-150 H), cette école est né à Koûfa, de l’enseignement des compagnons Ali Ibn Abi Talib et AbdAllah Ibn Mas’ud.  Ce sont ses célèbres élèves (Abu Yusuf et Muhammad Ibn Al Hassan) qui propageront l’école. Ce qui fait la particularité de cette école c’est l’utilisation pertinente de la raison (Al Qiyas) pour traiter des problèmes juridiques nouveaux. Les livres de référence de l’école sont : Al Mabsut, Al Jami’ As-Sarigh, Al Jami’ Al Kabir, Az-Ziyadaat, As-Siyaar As-Sarigh, Al Amali … L’école est répandue aujourd’hui en Turquie (et plus généralement dans les anciens territoires de l’empire Ottoman), Afghanistan, Syrie, dans le sous continent indien (Pakistan, Inde, Bangladesh), en Russie et en Chine.

L’école Malikite : Fondée par L’Imam Malik Ibn Anas (93-179 H), cette école est né à Medine la ville du Prophète (saw), de l’enseignement des descendants des compagnons. L’Imam Malik serait le « grand savant de Medine » annoncé par le Prophète (saw). Ce qui fait la particularité de cette école c’est l’utilisation de « Amal Ahlal Madina » (la tradition des gens de Medine), en effet Medine étant habitée à son époque par les descendants des compagnons la Sunna est donc préservée par la tradition des Medinois. L’école est aujourd’hui répandue surtout en Afrique du nord, au Émirats, Koweït, Soudan.

L’école Shafi’ite : Fondée par L’Imam Muhammad Ibn Idris Ash-Shafi’i (150-204 H) qui enseigna d’abord en Irak puis en Égypte. L’école se positionne entre les deux écoles : L’école Hanafite (appelée l’école de l’opinion) et l’école Malikite (l’école du hadith ou de la tradition). Cette école s’est répandue en Égypte, Palestine, Yémen et dans l’Asie du Sud Est (Malaisie, Indonésie, Thaïlande …).

L’école Hanbalite : Fondée par L’Imam Ahmad Ibn Hanbal (164-241 H). La particularité de cette école est de rejeter le raisonnement et l’opinion personnelle et de quasiment toujours baser sa réflexion sur un texte. Elle prend donc également le sens des textes dans leur sens apparent sauf cas rare. Malheureusement cette école est très influencé par le mouvement Salafi/Wahhabite qui ne l’applique que partiellement.

Ces quatre écoles ont fait l’objet d’un consensus de tous les savants sunnites depuis 14 siècles, et ils considéraient le fait de suivre l’une de ces écoles (Pour un simple musulman lambda) comme une obligation, sous peine de s’égarer. L’Imam As-Suyuti (ra), nous rapporte que parmi les trois choses qu’Allah a promis à son Prophète (saw), il y a le fait de ne jamais se mettre d’accord sur un égarement. Ce hadith est rapporté aussi par At-Tabarani avec une chaîne de transmission remontant jusqu’à AbdAllah Ibn Omar et à L’Imam Al Haythami dans « Majma’ Az-Zawâid ». De même Ibn Mâjah rapporte dans ses Sunan le dire du Prophète (saw) suivant : « Ma Communauté ne se réunira pas sur une erreur ».